Diabète

diabete

Le diabète est une maladie qui touche près de 200 millions de personnes à travers le monde, chiffre qui pourrait atteindre, selon les statistiques de l’OMS, les 300 millions en 2025. En France, environ 2,5 millions de personnes sont atteintes du diabète et on estime que 500 000 à 800 000 français seraient diabétiques sans le savoir. D’où l’importance de la prévention et des dépistages.

Qu’est-ce que le diabète ?

Une personne diabétique est une personne dont l’organisme ne fabrique plus ou n’utilise pas correctement l’insuline, une hormone qui permet d’empêcher l’hyperglycémie, c’est-à-dire un taux élevé de glucose dans le sang. Cette hormone permet à l’organisme d’assimiler le glucose, produit de la digestion des aliments, et de le transformer en glycogène, source d’énergie pour l’ensemble des cellules de l’organisme.

Il existe plusieurs types de diabète :

  • Le diabète de type 1 se caractérise par l’arrêt de production d’insuline par le pancréas. Le système immunitaire du patient rejette les cellules responsables de la sécrétion d’insuline. Ce type de diabète se déclare le plus souvent avant 30 ans et concerne environ 10 % des diabétiques.
  • Le diabète de type 2 se caractérise quant à lui par une carence d’insuline et une résistance à l’insuline, souvent liées à une mauvaise alimentation et/ou un problème de surpoids.

Symptômes et traitement ?

Les personnes diabétiques peuvent se plaindre de différents symptômes, notamment fatigue, soif intense, faiblesse musculaire, vision embrouillée, … Cependant, tous les diabétiques ne vont pas présenter les mêmes symptômes, et certains ne découvriront la maladie que lors d’un prélèvement sanguin. C’est pourquoi, il est important de se faire dépister régulièrement, car si le diabète ne se guérit pas, il peut être traité et contrôlé de manière efficace.

Plus le diabète sera dépisté tôt, mieux il pourra être traité. Un diabète non contrôlé peut avoir des conséquences lourdes sur la santé : maladies cardio-vasculaires, accidents vasculaires cérébraux, insuffisance rénale, cécité ou encore amputation des membres inférieurs.

Outre le dépistage régulier, une bonne alimentation et une augmentation de l’activité physique peuvent prévenir la maladie, notamment pour les personnes à risques (personnes ayant un ou deux parents diabétiques, personnes en surpoids).