Votre séjour

La chambre

Vous y disposerez d’un confort optimal et, pour votre sécurité, vous serez relié à tout moment au personnel (…)

Lire la suite

Les repas

Le chef cuisinier et les diététiciennes apportent tous leurs soins à la restauration des hospitalisés. Vous pourrez choisir chaque jour un menu différent tenant compte (…)

Lire la suite

Le linge

Pour votre séjour, vous devez vous munir de votre linge personnel : pyjama, robe de chambre, pantoufles, mouchoirs, linge de toilette, serviette de table… N’oubliez pas les objets de toilette (…)

Lire la suite

La bibliothèque

Une fois par semaine, les bénévoles de l’assocation « Beaune Accueil » passent dans chaque chambre afin de vous proposer différents choix de lecture (livres, BD,…) (…)

Lire la suite

Le culte

Le respect de la liberté de conscience des hospitalisés constitue une règle fondamentale. Sur demande du malade, ou de sa famille, les ministres du culte (…)

Lire la suite

Les accompagnants

Si votre état de santé le justifie, et dans la mesure de nos possibilités, un membre de votre famille pourra être autorisé à rester près de vous (…)

Lire la suite

Les visites

Les visites sont possibles tous les jours de 13h00 à 20h00, à l’exception du service de soins intensifs. Cependant les chefs de service peuvent être conduits à aménager ces horaires (…)

Lire la suite

Le courrier

Pour recevoir des lettres : chaque jour le vaguemestre distribue le courrier. Demandez à vos correspondants d’indiquer (…)

Lire la suite

Le téléphone

Pendant la durée de votre séjour, un poste téléphonique pourra être mis à votre disposition dans votre chambre. Lors d’appel provenant de l’extérieur de l’établissement, vos correspodnants (…)

Lire la suite

La Boutique

Elle est située dans le hall d’entrée du Centre Hospitalier Philippe le Bon. Vous y trouverez des journaux, des livres, des articles (…)

Lire la suite

Le dépôt d’argent et d’objets précieux

Il vous est fortement recommandé de ne pas conserver dans votre chambre une grosse somme d’argent ou des objets précieux. L’hôpital n’est (…)

Lire la suite