Les frais d’hospitalisation : que payez-vous ?

Si vous êtes assuré social, votre caisse d’assurance maladie prend en charge les frais d’hospitalisation (hors forfait journalier) à hauteur de 80 %. Les 20 % restants, appelés ticket modérateur, peuvent être réglés par votre mutuelle (ou CMU) ou seront à votre charge.

Le règlement du forfait journalier (18 € au 1er janvier 2010) vous incombe même si votre séjour est couvert en totalité par votre caisse d’assurance maladie, excepté si votre mutuelle le prend en charge.

Sachez que vous pouvez demander à disposer d’une chambre individuelle. Celles-ci sont disponibles en fonction des possibilités de l’établissement. Si vous souhaitez être hospitalisé en chambre individuelle, vous devez vous rapprocher des secrétaires médicales lors de la planification de votre hospitalisation. Cette prestation donne lieu à une facturation à hauteur de 41 € par jour (au 1er janvier 2010). Dans la plupart des cas, les mutuelles remboursent cette prestation.

Cas particuliers

Exonération du ticket modérateur - prise en charge par l’assurance maladie de la totalité des frais d’hospitalisation (hors forfait journalier) - dans certains cas, notamment :

  • à partir du 31ème jour d’hospitalisation,
  • si l’intervention chirurgicale pratiquée est d’une cotation égale ou supérieur à 91 € (cependant l’acte entraînera un supplément de 18 € à la charge de votre mutuelle ou à la vôtre),
  • si vous êtes atteint d’une maladie longue durée (100 % ALD ou affection hors liste) et que votre hospitalisation est en rapport avec cette affection,
  • si vous êtes affilié à la caisse de prévoyance SNCF ou la caisse des Mines,
  • en cas d’invalidité…

Exonération du ticket modérateur et du forfait journalier notamment :

  • si vous êtes accidenté du travail, en maladie professionnelle,
  • si le patient est un enfant de moins de 30 jours,
  • si le patient est une femme hospitalisée au cours des 4 mois précédent l’accouchement, …

Renseignez-vous auprès du bureau des Admissions.

Si vous êtes titulaire d’une attestation de droits ouverts à la CMU de base ou complémentaire, les frais seront réglés directement par la Caisse d’Assurance Maladie à la condition d’avoir fait renouveler régulièrement vos droits et d’avoir présenté votre carte Vitale ou attestation au bureau des Admissions.